Flux RSS

Shatz sur Daoud

Publié le

Adam Shatz, sur « L’Affaire Daoud ». Intéressant en dépit du fait que – ou précisément parce que – c’est assez confus: il veut en même temps critiquer et défendre Daoud. Et il a raison sur un point: tout ce débat provient finalement de ce que Daoud écrit en français. Ce qu’il a publié dans les langues de l’Occident (anglais dans les colonnes du New York Times, français dans Le Monde et dans Libération), d’autres l’ont dit et redit en arabe en y mettant bien moins les formes (on en a des échos dans la littérature traduite, par exemple L’Immeuble Yacoubian) sans provoquer des émois. Je me souviens que, dans les années 1990, le Front Islamique du Salut (FIS) était renommé, par ses opposants algériens, « Front des Insatisfaits Sexuels ». En tout cas, parce que le texte français/anglais peut être récupéré par Manuel Valls et par les fachos d’outre-Méditerranée et d’outre-Atlantique, il y a des émois, y compris de la part de Shatz. Sa critique me gêne un peu, qui fait passer Daoud presque pour un avatar d’Ayan Hirsi Ali, une créature de la droite culturaliste néerlandaise, puis américaine. Pour le coup, lui aussi tend à exagérer (ce qu’il reproche à Daoud). Et il ne répond pas à la question de Ghassan Salamé: « Vous avez raison de vous en prendre à l’islamophobie de nos sociétés, mais pourquoi tenez-vous à sacrifier la soif de modernité des musulmans qui sont de plus en plus victimes de l’islamisme? »

Ma propre objection relative à Daoud sur la question de la misère sexuelle serait plutôt le fait de confondre l’Islam avec quelque chose qui serait, peut-être, plus propre au monde arabe. S’agissant des attouchements agressifs de Cologne, pour beaucoup de gens en Afrique sub-saharienne, ils n’ont rien de surprenant. Je ne sais combien de fois j’ai entendu des étudiantes nigériennes à Alger ou Casa se plaindre de mains férocement baladeuses. A vrai dire, même des hommes s’en sont plaints. A quoi attribuer cela, je ne sais – tant il est vrai que même au Niger, je suis frappé par un certain courant islamiste (si tel est le mot juste) qui est clairement obsédé par le sexe, et qui attire peut-être des miséreux du sexe comme d’autres tendances attirent des meurtriers en puissance ou des âmes charitables. Il fut un temps, vers 2005-2006, où, par trois fois, je fus témoin d’un certain incident caractéristique dans le taxi, à Niamey: une occupante femme se plaignant au taximan d’attouchements de la part d’un voisin homme, et à chaque fois, il s’agissait d’un « barbu ». Que cela se soit produit trois fois sous mon nez atteste de la fréquence statistique du fait. Depuis lors, je n’en ai plus entendu parler, soit parce que la situation a « évolué », ou parce que je m’en rends moins compte, prenant maintenant peu le taxi, ou me trouvant peu dans les situations permettant d’observer la chose. Je n’en ai d’ailleurs pas tiré de conclusions sur l’Islam: de même, par exemple, que ce n’est pas parce qu’il y a des prêtres catholiques pédophiles que tous les catholiques – ou tous les prêtres catholiques – seraient pédophiles…

Ce dont parle Daoud est, bien entendu, d’une toute autre ampleur – le problème étant qu’il fait partie de ces choses qui sont observées mais non étudiées, si bien que nous ne savons pas précisément à quoi nous en tenir. Cela ne devrait pas empêcher d’en parler, d’en discuter, ne serait-ce que, comme dit l’anglais, « to get the ball rolling ». Si, d’ailleurs, l’on ne devait parler que ce qui a été proprement disséqué par les « scientifiques » du monde social, on passerait son temps à faire des mots croisés – et c’est précisément le fait « d’en parler » qui finit par susciter le besoin d’étudier, non l’inverse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :