Flux RSS

Le Makhzen a encore frappé

Publié le

Curieusement ironique, l’affaire Eric Laurent/Catherine Garcet, pour une raison que je n’ai vu souligner nulle part: c’est que ces journalistes investigateurs, qui étaient supposés au courant de toutes les filouteries dont était capable le Makhzen (ou, comme le disent les journalistes français, « le Palais »), se soient pourtant laissés piéger par lui comme des enfants de choeur. Il m’a suffi de quelques jours d’observation au Maroc pour me rendre compte de l’habileté machiavélique du Makhzen et je suis persuadé qu’à leur place je ne m’y serais pas laissé prendre, toutes questions d’éthique et de déontologie mises à part. La vicelardise de la Bête m’impressionnerait bien trop pour cela! L’histoire en dit donc long, aussi, sur la qualité même du journalisme de ces personnes – même s’il est évident qu’ils n’ont fait que céder là à des pratiques n’ayant sans doute rien d’extraordinaire dans leur milieu, ce qui a pu anesthésier leur méfiance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :