Flux RSS

Suite du précédent

Publié le

Continuer mes « interviews » de ressortissants de la région de Diffa. Pour certains, la théorie de la négligence de la région ne suffit pas à expliquer les troubles récents. Ces troubles auraient été fomentés par des politiciens originaires de la région, députés de l’opposition, qui s’y trouvaient d’ailleurs comme par hasard, « en visite », au moment où ils se sont déclenchés. Leur grief principal ? Le fait que le gouverneur de Diffa soit un militaire (tout comme celui d’Agadez, et pour des raisons similaires) qui battrait en brèche le contrôle qu’ils avaient sur la région. Par ailleurs, certains de ces députés auraient participé à la « rébellion » du début des années 1990 (ce qui, cependant, ne veut probablement rien dire, étant donné le caractère confus de cette prétendue rébellion).

Tout ceci est vrai, mais renforcerait plutôt, à mes yeux, la thèse de la négligence. Si l’objectif de ceux qui « tirent les ficelles en coulisse » comme m’a dit un interviewé est d’obtenir la tête du gouverneur, le terrain avait tout de même été préparé par 20 ans de négligence et de marginalisation.

Ce que j’ignorais, cependant, c’est que des travaux d’infrastructure ont effectivement été lancés dans la région, y compris sur la route Diffa-Nguigmi, en voie de réfection semble-t-il. Il fallait le dire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :